Actualité‎ > ‎

Europa TG signe la Charte des relations inter-entreprises

publié le 27 oct. 2014 à 07:24 par Franck Patissier   [ mis à jour : 27 oct. 2014 à 07:37 ]
Créée conjointement en 2010 avec la Compagnie des dirigeants et acheteurs de France (CDAF), la 'Charte des relations inter-entreprises' compte aujourd'hui 410 grandes entreprises et organismes publics signataires.

L’objectif est de construire une relation équilibrée et durable entre les grandes entreprises et leurs fournisseurs...


L’intérêt d’un tel dispositif est double :

permettre aux donneurs d’ordres signataires de faire savoir et officialiser leur volonté de s’inscrire dans une relation partenariale « gagnant-gagnant » avec leurs fournisseurs ; désigner un « Correspondant » PME au sein de l’entreprise signataire, qui interviendra en tant que médiateur interne pour faciliter le règlement des éventuels litiges fournisseurs.

La Charte des relations inter-entreprises se compose de dix engagements pour des achats responsables, parmi lesquels :

  • l’application de la loi LME ;
  • privilégier des relations durables avec les PME s’inscrivant dans une démarche partenariale : le sous-traitant doit être considéré comme un partenaire stratégique avec qui le donneur d’ordre collabore afin de l’aider à améliorer ses performances ;
  • le principe du coût total dans les appels d’offre : intégrer les coûts logistiques, les risques en termes de réapprovisionnement, les problèmes de qualité ou d’image, et ainsi comparer à « armes égales » des offres de PME françaises et des sources délocalisées ;
  • prise en compte des problématiques de développement durable et environnementales pour choisir un fournisseur ;
  • responsabilité territoriale d’un grand groupe.


Comments